Nous sommes heureux, on s’aime..

Un jour je me suis réveillée un peu agacée, je me suis dit y a un truc qui ne tournait pas rond chez moi… J’ai l’impression que je me créé toujours des problèmes de nulle part, je choisis presque souvent les mauvaises personnes… Je m’attache aussi à des personnes pas du tout adéquates. Après je me dis tout arrive pour une raison ou une autre et c’est ainsi que je me remonte le moral.. En 48h, d’existence je me recharge en énergie dite positive 72h… Et je ne vis toujours pas la vie dont je rêvais, alors là, je me dis: Et la vie dont tu rêvais ça ressemble à quoi ? s’il te plaît, j’ai trop hâte de la connaître, et en savoir plus sur elle… Là je me bloque un moment, à vrai dire, je n’ai pas une réponse exacte, mais ça me travaille énormément… Je me concentre, il faut bien que je trouve une réponse !!! Les gens qui passent dans ma vie, à ce moment-là, me faisaient tous la même réplique “tu ne dois quand même pas être ingrate à ce point, tu as tout ce qu’il faut, que cherches tu de plus???”” 

Donc, si je récapitule, dans ma quête du bonheur, et dans ma recherche profonde d’une vie qui a un “meaning” je deviens atteinte d’ingratitude ???

Pourquoi c’est compliqué? pourquoi tout est si compliqué, pourquoi faut it se haïr pour s’aimer pourquoi faut-il ressentir un manque, ou devoir être loin, pour se chérir; pourquoi on doit comparer pour ressentir la vraie valeur?

On dit toujours que la vie est courte que les américains disent « time is money? » alors qu’on passe notre vie à perdre notre temps à dire que ce n’est pas le moment, que je le ferai plus tard, que je ne suis pas disposé à le faire maintenant que je suis fatigué, et qu’en vérité on ne fait rien du tout…

Si on observe de plus près, c’est seulement ces gens d’un certain niveau intellectuel qui remettent tout à une date ultérieure, sans vraiment savoir pourquoi, peut-être parce qu’ils ne sont pas assez sûr de leur choix, parce qu’ils ont peur de l’inconnu; du futur; parce qu’ils ne le connaissent pas et qu’ils ne sont pas du tout capable de prendre des risques et qu’ils passent leurs vies à s’informer; à élargir leur éventail du savoir, à recueillir encore plus d’informations de tout genre afin qu’ils puissent maîtriser au mieux ce qui va leur arriver ou de gérer au mieux les éventuelles situations dans lesquelles ils se retrouveront…. mais ils ne maîtrisent rien, et ne pourront rien maîtriser; la vie est faite d’aléas, le plaisir c’est de jongler avec, et de tout essayer; le bien le mal, être heureux être triste être en colère ou être zen ? être trahi ou être supporté… pourquoi compliquer tout ça??? Pourquoi on aime et on le dit pas ?? Pourquoi on aime et on part?? Pourquoi on vit ensemble et on se tue pour avoir le pain ?  alors qu’on pourrait juste le partager et ça pourrait être plus génial ? pourquoi on est compliqué ??? Pourquoi on est en vie ?? Quand Adan est descendu sur terre avait il l’objectif de faire la guerre !? Bien sûr que « non » ?  mais si jamais la réponse était « oui » je reste ouverte à toute autre réflexion… pourquoi on ne s’aime plus ? Ou alors si on s’aime on cherche une contre partie ?? Est il difficile d’aimer, d’ affectionner, de partager ?? Pourquoi tout est conditionnel !? Je suis là pour toi par amitié mais du coup je t’aime et si tu ne m’aimes pas en retour alors je ne t’aimerais plus; je calculerais alors tout même les minutes de communications que je pourrais t’accorder! Je t’aime et je ferai tout pour toi, on a partagé tellement d’événements ensemble, et malgré nos milieux différents,  on est resté soudé; et si on se mariait!! oui; bien sûr on ferait mieux de se marier parce que c’est le moment, et parce que c’est ce que veut la société, et parce que c’est les traditions, mais c’est à toi seul de te démerder pour réaliser un mariage à la hauteur de la famille, vu les disparités sociales, tu comprends non? (qu’est ce qu’un mariage à la hauteur s’il vous plaît; pouvez vous me l’expliquer??) mais sinon nous on s’aime… oui si on se mariait, c’est une bonne idée, pourquoi pas ! comme ça on fera taire toutes les voix qui ne cessent de nous faire remarquer qu’on a dépassé l’âge limite d’être célibataire, et qu’on est périssable comme les yaourts qui ont dépassé la date de consommation; oui pourquoi pas! on pourrait même faire un enfant, non? quoi un enfant, de qui? de toi?? ah non, ça non jamais, quand même pas un enfant de toi; je ne pense pas que tu auras du temps pour lui, avec tes fashions shows ici et là! et ton budget déjà réservé, je pense pas qu’il y aurait une place pour le petit, non hors de question!!  mais sinon nous on s’aime…  Sinon moi je t’aime et tu es très important pour moi, et c’est tout; que veux-tu de plus? être ensemble; tu me dis? ah non, ça non; jamais; tu as oublié ou quoi? tu es trop âgé pour moi, tu viens de l’autre bout de la planète, tu es si différent, ça ne pourrait pas marcher, il ne faudrait plus jamais que tu penses en tant que nous, car il n’y aura jamais de nous, mais sinon nous on s’aime d’une certaine manière, juste pas comme toi tu le souhaites car j’ai essayé et je n’ai pas pu… Est-ce qu’ils ont changé la définition du verbe « aimer » dans le ROBERT, à mon insu??? Est-ce que j’ai changé de planète ?  sans m’en rendre compte ?? Non je ne pense pas, car même les voyages vers Mars, n’ont pas encore commencés!!! On perd tout à attendre et on ne vit rien d’exceptionnel à espérer mieux avoir! Heureux sont les ignorants ils ne se compliquent guère leurs vies, et peut-être qu’ils n’ont jamais été ignorants et qu’ils avaient mieux compris le jeu… eux ils ne perdent jamais leur temps, ils se lancent ils prennent des risques, ils vivent au jour le jour, jamais de stratégie future! jamais de vision à long terme; et c’est logique vu que tout change, rien n’est stable ni éternel…Eux ils profitent de tous les instants, prononcent tous les mots et toutes les répliques sans avoir à y penser ?  au paravant aux réactions des autres, ni à l’impact de leurs actions. Ils vivent la pleine spontanéité; ils sont heureux ?  et comme l’explique si bien ce proverbe chinois: “Les grands bonheurs viennent du ciel, les petits bonheurs viennent de l’effort.”  et comme le confirme aussi l’artiste Française Sheila en disant qu’ ” il faut laisser aller ses envies et les suivre.”

 Reemy

Leave a Reply