❄☄Le Diamant de Neige

La  vie a été généreuse, et par hasard j’ai rencontré beaucoup de personnes mais surtout une personne qui m’a beaucoup inspirée et qui m’inspire toujours même absent…. Quelqu’un de très riche, très généreux; un grand coeur caché, une sensibilité à en pleurer, une rigidité sans pareille, une tendresse encore plus douce que la soie de l’Inde; une vraie boule magique… 

Déjà un an, peut-être plus je ne sais plus… Jour après jour j’ai appris plein de choses grâce à lui, à vrai dire ça n’a pas toujours était facile entre nous, oui je dirais plutôt ambigu, je ne le comprenais pas ou peu… Je devais souvent lire et relire pour pouvoir comprendre  ce qu’il voulait me faire savoir… Au fil du temps, le mystérieux compagnon, venu de l’autre bout de la mer Egée m’impressionnait davantage, me faisait travailler les méninges; et ça me plaisait tant parce que ça sortait de l’ordinaire, c’était nouveau, c’était différent… Je ne vous cache pas, qu’à plusieurs reprises je me suis tout de même dit que c’était peut-être un psychopathe !!! Suite à des réactions impulsives sans préavis, mais je ne comprenais pas pourquoi je continuais quand même à lui parler…

A l’écoute, de tout ce que je racontais, présent même dans l’absence; c’est comme ça, qu’on a  assisté à la reconversion des minutes en heures  sans vraiment s’en rendre compte. Du petit-déjeuner au dîner du lendemain la soif s’accentue… Ma curiosité de découverte du diamant de neige augmentait de plus en plus, mais, c’était dans la discrétion, je n’ai jamais pensé à accélérer le processus déjà en marche, «  la nature fait très bien les choses » comme on dit et j’en suis bien convaincue… 

A cette époque, l’hiver s’était bien installé, prétentieuse, j’ai décidé de partir à l’aventure, à la recherche du soleil, dans une journée brumeuse, glaciale et froide. Ce jour là, la neige n’a pas cessé de tomber, décorant les arbres, les voitures et le sol d’un superbe tapis blanc scintillant. Et c’était l’occasion pour moi, de pratiquer mon hobby, je me suis abandonnée à l’air, embrassant la liberté et dansant la valse à trois avec les diamants de neige qui ornaient le merveilleux ciel gris, et là, soudainement, je l’apercevait pour la toute première fois…. 

Le tapis volant qui m’avait emportée, m’avait emplie d’orgueil… J’ai perdu la tête, perdu mon humanité…et je n’ai pas su garder le diamant de neige… Le si beau et merveilleux bijoux a disparu, hélas j’étais si capricieuse, je voulais encore plus de lumière et de brillance, je voulais plus de rayons de soleil pour me serrer d’avantage, pour bien me tenir et perfectionner ma valse.En revanche, j’ai oublié, égoïste comme je suis; le bijoux qui m’a tenu compagnie tous ces derniers mois, le bijoux qui m’a consolée quand ça n’allait pas fort, le bijoux qui a embelli mes jours de solitudes. Je n’ai pas du tout pensé à lui, à ce qu’il pouvait ressentir face aux rudes rayons de soleil. je n’ai même pas pensé qu’il devait être fatigué, affaibli, et surtout qu’il devait avoir peur, de fondre sous le soleil des îles. Egoïste comme je suis, je n’ai pas pensé que surtout il s’intéressait à mon bien-être. Mon diamant de neige, ne pensera plus à moi dorénavant! Ne sera plus là pour me réconforter, ne me consolera plus… Si seulement une deuxième chance, était possible, Si…”sometimes, second chance work out even better than the first because you learn from your mistakes.”..

Reemy

Leave a Reply